La méthode SPS présente l’avantage non négligeable d’être aisée dans sa mise en œuvre. Quelques grammes de poudre sont suffisants pour, en quelques heures, avoir une idée assez précise des conditions de frittage. Chaque expérience, en effet, ne dure que quelques minutes tout en conduisant à des taux de compacité voisins de 100%. Ces très courtes durées permettent d’inhiber le phénomène de croissance des grains. Ce gain de temps est à comparer aux techniques classiques de frittage qui nécessitent une mise au point importante, délicate dans sa mise en forme et dans le choix des paramètres. Avec la technique SPS, il est par ailleurs possible de contrôler le frittage en direct par le suivi en continu des déplacements directement liés au phénomène de frittage (mesures dilatométriques).

La technique de frittage flash est une technologie récente qui sera certainement le procédé le plus compétitif en terme de coût et de qualité pour les petites et les moyennes séries. C'est la seule technique capable de produire des matériaux denses, à base de poudre à grains nanostructurés sans modifier la qualité et les dimensions des constituants de départ. Elle présente des avantages certains par rapport à ses concurrentes les plus usitées, CIC (Compaction Isostatique à Chaud) et CUC (Compactage Uniaxiale à Chaud).